Un service clé en main pour les «expats»

patients nécessitant des soins spécifiques».


On estime à quelques 100'000 le nombre d'«expats» en Suisse romande. Déplacés dans la région, pour quelques mois ou quelques années, par leur entreprise ou une organisation internationale, ils sont ici pour raison professionnelle. Et, généralement, toute leur vie s'articule autour de leur travail, que soit côté loisirs, amical ou culturel. Ce qui explique que ces personnes se retrouvent souvent en marge de la vie en Suisse. Et qui rend la structure mise en place par les Grangettes d'autant plus utile.


Entièrement gratuit, ce service est à disposition de tous les "expats" de Genève, mais aussi de France voisine, du canton de Vaud, voire de l'ensemble de la Suisse romande.


Pour trouver la solution à un problème ou avoir de l'aide, il suffit d'envoyer un mail à la Clinique, via son site Internet, sous la rubrique expatriés, ou de téléphoner. «Nous devons être très réactifs, appuie le directeur. Si une personne nous contacte pour avoir l'adresse d'un spécialiste d'urgence, elle ne peut pas attendre pour obtenir une réponse.» Quant aux langues étrangères, elles ne sont en aucun cas un obstacle, les Grangettes collaborant avec un important réseau d'interprètes. Chaque "expat" a ainsi l'assurance de ne pas se retrouver seul face à des soucis de santé.Grangettes

A la Clinique des Grangettes une personne répond
à toutes demandes et besoins des expatriés
dans le domaine de la santé.

Un service clé en main pour les «expats»

I

ls viennent d'Europe, des Etats-Unis ou d'ailleurs... Certains parlent le français, d'autres pas. Mais, d'où qu'ils soient, la plupart des expatriés - les «expats», comme on dit -, rencontrent de nombreux problèmes organisationnels dans leur quotidien, notamment dans le domaine médical. D'où l'idée de la Clinique des Grangettes de créer un service qui assiste ces personnes, tant dans la recherche d'un médecin que la planification d'une hospitalisation ou tout simplement le besoin de renseignements administratifs.

«L'information aux expatriés est très lacunaire à Genève. Raison pour laquelle nous avons engagé quelqu'un, aux Grangettes, afin de répondre à toutes les demandes concernant la santé, que ce soit pour

aiguiller des patients vers un spécialiste, organiser un rendez-vous médical ou encore mettre sur pied des soins à domicile», explique Gilles Rufenacht, directeur de la Clinique.

De plus en plus sollicité, ce service jouit de l'aura des Grangettes. «Les patients sont rassurés d'être pris en charge par un médecin agréé par notre établissement. C'est une garantie, pour eux, de recevoir des soins de qualité", constate Gilles Rufenacht.. "Nous pouvons répondre à toutes les demandes dans toutes spécialités, que ce soit en pédiatrie, en oncologie ou en radiologie et bénéficions de la collaboration de médecins de renoms. Il nous arrive aussi d'organiser des prises en charge dans d'autres institutions que la nôtre pour des

Marianne Girard

Retour