Un aquarium qui fascine

accompagner un jour la femme-grenouille qui descend une fois par semaine dans l'énorme bac pour le nettoyer.


Evidemment, ce monde aquatique captive également les enfants. «Ils tournent autour de l'aquarium, totalement hypnotisés. Par ailleurs, les poissons nous suivent quand on s'approche d'eux. Au départ, je pensais que c'était une illusion, mais c'est bien la réalité. En fait, les poissons sont attirés par tout ce qui est vivant. De plus, à différents endroits, des hublots permettent de les admirer, comme si on était dans un sous-marin. Tout cela a un côté vraiment magique. On pourrait rester des heures à observer.»


De quoi faire oublier aux enfants qu'ils sont là pour être vus par un médecin. «C'est donc très bénéfique. L'aquarium les aide à oublier un peu leurs bobos. Par ailleurs, je pense que, si besoin, ils reviendront plus volontiers à la pédiatrie, par qu'ils l'associeront à «l'endroit où il y a les poissons».


Bref, autant dire que ce grand «navire» posé sur l'eau, équipé d'un aquarium unique en son genre, contribue au bien-être de tout le monde, enfants, parents et personnel hospitalier.Grangettes

Un aquarium qui fascine

«A

vant d'installer mon cabinet dans ce bâtiment, je m'attendais à avoir un cadre de travail agréable», confie le Dr Alessandro Diana, nouveau responsable du Centre d'urgences pédiatriques de la Clinique des Grangettes. «Mais j'étais en dessous de la réalité. C'est vraiment génial. Je ne pensais pas me sentir à ce point-là sur un bateau. Quand on regarde par les fenêtres, il y a de l'eau tout autour et le léger bruit que font les filtres des bassins fait penser à la machinerie d'un navire.

Cette impression de navigation est encore renforcée par la présence de l'incroyable aquarium qui occupe toute la partie centrale, à l'intérieur, sur trois étages.»

Dans un premier temps, pourtant, le médecin négligeait un peu les poissons. «Je me disais, c'est avant tout un service d'urgences! Mais j'ai dû revoir mon jugement

avec le résultat final. C'est magnifique! Et cela correspond parfaitement à notre philosophie : c'est-à-dire faire oublier qu'on est au centre d'une structure hospitalière. Par ailleurs, ce concept de fluide, reflète bien la prise en charge que l'on cherche à avoir avec nos patients.»

Quant aux poissons, ils ont déjà séduit le Dr Diana. «Ils viennent tous d'un même lac africain», confie-t-il, enthousiaste. A tel point qu'il a imaginé un projet: «Je me suis dit qu'il fallait absolument, un jour, que j'aille découvrir cet endroit. Vu que ces poissons nous apportent beaucoup, nous pourrions, en échange, apporter quelque chose aux gens qui vivent là-bas.» En attendant, aux Grangettes, chacun a ses favoris parmi les habitants de l'aquarium. «En ce qui me concerne, ce sont les petits jaunes qui vivent en surface», confie le médecin-chef qui est prêt à passer son brevet de plongée pour

Marianne Girard

Retour