Médecine Nucléaire


La notoriété du service a été largement construite sur le développement d’une expertise particulière dans le domaine de la pathologie thyroïdienne et également dans le domaine de la scintigraphie osseuse, qui concerne aussi bien la pathologie oncologique que rhumatologique ou traumatique (pathologie du sportif). Dès le départ, le service a développé une expertise spécifique dans le domaine de la scintigraphie cardiaque.

Le service est équipé d’une gamma-caméra SPECT-CT de dernière géneration.

Pour identifier un désordre précoce au sein d’un organe, on injecte par voie intraveineuse une quantité infime d’un «traceur» radioactif, dont la radioactivité est inférieure ou égale à celle des examens radiologiques courants. Ce

traceur est spécifique, c’est-à-dire qu’il se concentre sélectivement dans un organe. Sa captation exagérée ou insuffisante traduit l’existence d’une pathologie. Chaque traceur est spécifique d’un organe?: on ne peut donc imager en médecine Nucléaire que les organes pour lesquels on dispose d’un traceur approprié.

Scintigraphies de la thyroïde et des parathyroïdes, du squelette, du cœur, des poumons et des reins.

Ouvert à tous les patients quelle que soit leur couverture d’assurance, l’Institut cultivent la qualité de l’accueil et du service. Les médecins nucléaristes ainsi que leurs collaborateurs se tiennent à votre disposition pour tout renseignement.